Les voyages de Meher Baba en France

Texte inspiré de Lord Meher par Bhau Kalchury

Le 11 septembre 1931, Baba a mis le pied pour la première fois sur les côtes de l'Europe à Marseille, à 8 heures du matin. Meredith starr et Herbert Davis l'attendaient. Il portait un sadra (tenue indienne) blanc et un manteau de fourrure. Après avoir quitté le bateau, Baba, Chanji, et Agha Ali sont allés se rafraîchir à l'hôtel Géneva, où Meredith avait réservé une chambre pour eux. C'est sur ce paquebot que Baba a rencontré longuement Gandhi.

 

•  Le 12 septembre, le groupe est arrivé à Paris, attendu par une américaine, Enid Corfe, puis ils sont partis pour Londres via Boulogne et Folkestone. Il y avait foule à la gare de Londres qui attendait le Mahatma Gandhi qui devait se trouver dans ce même train.
• Le 11 décembre 1931, après 5 jours de voyage en paquebot, Baba arrive au Havre, en  route pour l’Inde, après avoir passé un mois à New York.

   
 

• Le 13 décembre, le groupe a été photographié à la tour Eiffel. Ils ont marché le long de la Seine, ont visité le Louvre, l'Arc de Triomphe, Notre Dame, la Gare de Lyon, et ils ont descendu l'avenue des Champs-Elysées en voiture. Baba a acheté un nouveau manteau aux Galeries Lafayette. Ce soir- là ils sont allés au cinéma de la Madeleine voir « Trader Horn », (le Trafiquant) de 1931, de WS van Dyke.
• Le 15 décembre ils sont allés visiter le château de Versailles en voiture. Ils ont vu la galerie des glaces où a été signé le traité marquant la fin de la première guerre mondiale, puis le reste du palais ainsi que les suites de Marie-Antoinette et les jardins. Le soir ils sont rentrés à l'hôtel et se sont relaxés.  Baba a joué au Carrom et aux billes avec Ali et les enfants John et Zillah. C'est à Paris que Baba a parlé de la réincarnation, de l'évolution et de l'involution pour la première fois au groupe anglais présent. Le souvenir de ce séjour avec Baba à Paris a été un moment d'amour, de détente et de jeux avec Baba.
• Le 16 décembre Baba a pris le train pour Marseille. Le jour suivant Margaret qui parlait Français les a emmenés visiter Notre Dame de la Garde. Plus tard ils sont allés voir le film français « The Big House » de 1930, de George W. Hill.
•  Le 18 décembre Baba a pris le paquebot pour retourner en Inde.

- Le 27 avril 1932 durant un séjour en Europe Baba a passé quelques heures à Paris avant de prendre le train et de traverser la France jusqu'à Lugano. Il est allé revoir la tour Eiffel avec Adi Junior, Bheram, Chanji, Ghani, Kaka Baria, Adi Senior, Minta Toledano, Kim Tolhurst et Delia DeLeon. Dans le train, Baba se couvrait le visage pour faire Son travail intérieur.
• Le 7 mai 1932, après 10 jours passés à Lugano, le groupe est parti pour Paris où ils sont arrivés à 9 heures du matin. Ils sont descendus au 5e étage de  l'hôtel Powers. Baba et quelques compagnons, ont fait une promenade en taxi. Le soir, Baba est allé aux Folies Bergère avec le groupe d'occidentaux,  alors que les mandali sont allés au cinéma.
•  Le 9 mai, très tôt le matin, ils sont partis à Boulogne sur Mer, prendre le ferry pour Douvres.
• Le 8 octobre 1933, Baba a quitté l'Italie pour Londres via Paris. Il est descendu à l'hôtel Vouillement. Il est allé chez Ruano Bogislav, qui vivait à Paris à cette époque, pour rencontrer une cinquantaine de personnes. Un article a été écrit dans un journal parisien et plusieurs français étaient impatients de le rencontrer. Malgré cela, Baba repart pour Londres le lendemain matin.

- Le 9 juin 1934 Baba prit le bateau  pour Marseille au départ de Bombay.
Il voyagea avec Chanji, Kaka Baria et  Adi Junior, c'était son septième voyage en occident.
•  Treize  jours plus tard, le 22 juin, ils arrivent à Marseille où Ruano Bogislav et Rano Gayley les attendent. Le voyage de nuit est prévu en train, jusqu'à Paris. Norina Matchabelli les accompagne. Baba envoie Kaka donner deux oreillers pour Rano et Ruano avec l'instruction de dormir avec et de ne pas s'en séparer.
•  Baba arriva à Paris le 23 juin et logea à l'hôtel Métropolitain. Nonny, la mère de Rano, les y attendait.
Pendant ce séjour, Baba a rencontré quelques  personnes, dont un artiste écrivain et réalisateur allemand, Dr. Karl Vollmoeller (1er mari de Norina Matchabelli), auquel Baba demanda d'écrire une histoire basée sur les explications et la charte qu'il a données.
•  Le 26 juin, Baba repris le train pour  Londres via Calais.
•  Le 16 juillet 1934, Baba est arrivé à Marseille en provenance de Zurich. Pendant les quatre jours passés à Marseille, une partie du groupe vit des petits perroquets aux couleurs chatoyantes et voulut les offrir à Baba. Il accepta et demanda à chacun d'en choisir un. Seize oiseaux furent choisis et rapportés à l'hôtel. Nonny trouva une cage pagode et Baba demanda à Quentin Tod de les y mettre, mais celui ci n'obéit pas tout de suite et Baba dû demander à Adi de le faire. Ce dernier fut piqué violemment par un oiseau qui s'échappa par la fenêtre. Baba expliqua la symbolique de cette histoire. Par la suite Il demanda de ramener les oiseaux et d'en prendre trente autres colorés venant des îles, ce fut Kaka qui s'en occupa. Ils furent rapportés en Inde.
A Marseille, Rano eut l'opportunité de brosser les cheveux de Baba. Elle fumait quinze cigarettes par jour, et grâce à l'influence de Baba, elle a diminué jusqu'à deux par jour.
•  Le 20 juillet Baba envoya Rano, Ruano, et Nonny à Paris. Norina et Elisabeth furent envoyées en  Amérique, et Baba rentra en Inde le même jour.

- Le 8 novembre 1936, après deux jours passés à Zurich, Baba, Chanji et Kaka ont pris le train pour Paris où ils étaient attendus par Ruano Bogislav. Ce jour-là, ils ont été emmenés en voiture à une demi heure de Paris, dans une magnifique propriété à la campagne. Elle appartenait à une amie de Norina, madame Gana Walska. Le surlendemain, Baba retourna à Paris chez Alfredo et Consuelo de Sides.
•  Le 10 novembre, Baba repartait pour Marseille où il resta à l’hôtel Terminus. Il était pressé d’arriver car il devait rencontrer une personne importante  pour son travail, la rencontre devait se faire dans le jardin public de la ville.
•  Le 12 novembre, Baba embarqua pour l’Inde.

- Le 13 août 1937, après 15 jours de voyage en mer, Baba arriva à Marseille, accompagné de Mehera, Mani, Naja, Korshed, Soonamasi, Valu, Chanji, Kaka, Nilu, Norina, Elisabeth, Nonny, Rano, Malcom, Jean Adriel, Tom et Falu ainsi que les deux chiens Kippy et Canute. Ruano avait quitté Nasik le 23 juillet et avait été envoyée en Europe via Ceylan puis devait rejoindre Baba à Cannes. Delia DeLeon les attendait à Marseille.  Le groupe est parti directement à Cannes. C'est Kitty Davy qui, en juin,  était venue sur place pour chercher des villas à louer avec Delia et Gita Bloum, la soeur de Norina. La première villa choisie ne convenait pas à Baba, et Norina dut en chercher une autre qui accueillerait Baba et les femmes mandali ainsi que Norina, Elisabeth, Rano et Kitty. Une seconde villa fut louée pour les hommes mandali et une troisième pour les occidentaux, hommes et femmes Delia, Ruano, Gita, Jean, Malcolm, Nonny, Sam Cohen, Christine Mac Naughton, Anita de Caro, et Andrée Aron et Ruano qui s'occupera d'entretenir cette dernière villa.
Anita avait rencontré Baba en Amérique où elle vivait avec sa mère, en 1931. Elle étudiait l'art et était une amie de Norina qui l'aidait financièrement et qui lui présenta Baba. Plus tard elle épousera Roger Vieillard et vivra à Paris.  Andrée Aaron était Française et avait rencontré Baba à Zurich à l'école d'art en 1934. Elle était le professeur de couture d'Anita dont elle est devenue l'amie.
Une  nouvelle villa fut donc trouvée. La villa Caldana était située sur une colline, Baba et les femmes Mandali s’y installèrent le 15 août. Baba recherchait une jeune femme pour entretenir la villa. Il fit chercher quelqu'un en Suisse et c'est Irène Billo (20 ans) qui accepta tout de suite l'offre. Irène n'avait pas encore rencontré Baba, mais elle était intéressée par Lui à travers ses parents. Elle s'occupera méticuleusement de la chambre de Baba.
Les femmes de la villa Caldana passaient leurs journées à se promener, à jouer à des jeux dans le jardin. Kitty donnait quelques cours de dactylographie à Mani. Mehera  jouait du piano. Andrée Aaron donnait des cours de couture aux femmes indiennes, elle leur apprenait à faire des robes. Elisabeth et Irène faisaient les courses chez l'épicier.     
L'autre villa se trouvait 77, Avenue du roi Albert 1er, elle s'appelait Capo di Monte. De nombreuses personnes venaient rendre visite à Baba et restaient plusieurs jours en Sa compagnie. Il y eut Alfredo et Consuello de Sides de Paris, ainsi que Roger Vieillard. Baba donnait des explications et des discours au groupe. De 10 heures du matin jusqu'à midi, Baba revenait à la villa Caldana pour le déjeuner puis repartait à Capo di Monte de 15 heures jusqu'à 17 heures 30  pour rencontrer les hommes Mandali et les visiteurs.
Le soir, Baba jouait au ping-pong, aux charades et parfois Il emmenait les femmes dans la campagne.
Un soir, Baba est allé à Monte Carlo avec Norina et Mercedes Da Costa pour voir le casino. Habillé incognito, il était superbe, portant la cape de Norina et le béret de Mercedes.
Rano était au troisième étage de la villa Caldana, ainsi que  Norina et Elisabeth. Rano ne réalisait pas encore, à ce moment-là, que Baba commençait à la  former à rester avec Lui pour toujours en Inde.
Kaka était le veilleur de nuit de Baba à ce moment là. Personne ne peut imaginer combien il est difficile de servir Baba tant qu'on ne l'a pas éprouvé soi-même.
Le soir, Baba permettait  fréquemment aux femmes occidentales de venir à la villa Caldana, pour faire des jeux, fêter des anniversaires. Tout le monde était joyeux d'être en Sa compagnie.
• Le 5 septembre, Baba a emmené un groupe de personnes à Grasse. C'est Elisabeth qui conduisait. Ils ont vu un film, sans rester jusqu'à la fin.
• Le 19 septembre Baba et les femmes Mandali, Mehera, Mani, Naja, Kitty et Elisabeth  sont partis pour Paris en voiture, invités par Alfredo et Consuelo de Sides. Ils ont passé une nuit à Lyon puis sont repartis pour Paris en faisant un pique-nique en chemin. Rano et Anita, accompagnaient Soonamasi et Valu en train. A Paris ils logeaient chez Alfredo et Consuelo de Sides au 1, rue Gît le Cœur dans le 6 ème arrondissement.
• Le 21 septembre, Gabriel Pascal, sa femme et Roger Vieillard sont venus le rencontrer ainsi que la mère de Consuello.
A Paris, Baba a emmené le groupe faire une promenade en bateau sur la Seine, voir des expositions et visiter Notre Dame. Un autre soir, Baba est allé en haut de la tour Eiffel et eut une réunion semblable à celles du Fallenfluh (Suisse) et Assise (Italie).
• Le 22 septembre, ils sont repartis à Cannes en s'arrêtant à Roanne.
De retour à Cannes, Baba n'a pu aller à Capo di Monte tant il était affaibli par le travail qu'il avait fait les cinq jours précédents.
Depuis le début de Septembre il était question que le mast (fous de Dieu) Mohammed, vienne à Cannes. Adi Senior et Baidul étaient chargés de l'amener de l’Inde. Baba lui-même accordait une grande importance à sa venue. Les plans de Baba n'étaient jamais fixés. A l'origine, il devait rester une année complète à Cannes, mais le 7 octobre, il annonça qu'ils partiraient trois semaines plus tard. Mohammed était en route pour la France et le voyage ne fut pas une chose facile à organiser. Il fut très difficile à gérer sur le bateau et Adi et Baidul étaient très embarrassés par son comportement.
•  Enfin, le 8 octobre ils arrivaient à Marseille et logèrent à Cannes dans la villa des mandali hommes. Baba restait seul avec Mohamed, de 8 heures du matin à 13 heures et de 16 heures à 20 heures chaque jour. Il lui donnait son bain, lui apportait sa nourriture, le nourrissait et faisait Le travail intérieur avec lui. Baba ne faisait plus venir de visiteur et resta les semaines suivantes absorbé dans Son travail avec le mast.
• Le départ approchait et le 2 novembre, Baba quitta Cannes pour Marseille avec les femmes Mandali et Kitty, conduit par Elisabeth. Les hommes avaient pris le train avec Mohamed, Rano et Norina.
• Le 3 novembre Baba prit le paquebot pour Bombay. Cette séparation fut très douloureuse pou ce groupe, resté 10 semaines dans l'intimité avec Baba. Son Humour,  Son sérieux, Ses reproches, Ses manières  si profondément aimantes, Ses plaisanteries, et Ses discours marquèrent les esprits d'une grande douceur indélébile.

- Baba ne reviendra en occident que 15 ans plus tard.

- Aujourd’hui, la villa Capo Di Monte est un petit immeuble moderne dans le quartier de la Californie à Cannes. La villa Caldana n’a pas survécu au passage de Baba. Il se dit, qu’après le départ de Baba, la loueuse de cette maison, n’arrivait plus à la louer. Curieusement, elle préféra la faire détruire que de la voir squattée. Le terrain se trouve sur les hauteurs de Cannes. Il est toujours vierge, avec vue sur la mer et le port de Cannes. Les fondations et le sol de la maison y sont encore présents, de beaux arbres majestueux, palmiers, pins parasols, eucalyptus, prouvent la magnificence du jardin de l’époque. Sur ce terrain règne une grande paix, une sérénité incroyable, qui prête à la méditation loin du tumulte de la ville.
   
  Tous droits réservés  
     
  Imprimer la page | (...) Haut de la page
   
   
Meher Baba